Vélo école

 

Assemblée générale 2007

Rapport moral

Rapport d'activité
Perspectives 2008-2009
Rapport d'activité en milieu scolaire 2007

Rapport d'activité en milieu scolaire 2008
Retour
 


 RAPPORT MORAL DU PRÉSIDENT

 

 

Chers Amis,

Il y a un an, nous étions réunis ici même, pour participer à la première assemblée générale de notre association , aujourd’hui, en regardant derrière nous, nous pouvons  être tous fiers de ce qui a été réalisé

Si dans le domaine du vélo, les choses évoluent à la vitesse du déplacement du véhicule, c’est-à-dire relativement lentement… il n’en est pas de même pour la Vélo-Ecole qui au cours de cette année de référence a énormément évolué , mettant en œuvre moult projets dont la plupart ont abouti,.

Grâce aux médias et à l’effet Véliv’ et Vélov’ de Paris , de Lyon et des autres villes, nous surfons en effet, sur la vague du renouveau de la bicyclette .Il faut dire ,qu’à certains moments de l’année , il ne se passait pas une journée sans que l’on parle de vélo !

Dans le rapport d’activités vous constaterez par vous-mêmes la qualité et l’intensité des actions menées, car résumer en quelques lignes tout ce qui a été mis en œuvre me paraît être un exercice difficile, voire impossible .

Je commencerai donc par remercier toutes celles et tous ceux qui ont participé à cette formidable aventure, notamment  les 130 adhérents . En premier lieu, bien entendu, tous les membres du conseil d’administration et  les bénévoles intervenants qui comme je l’avais dit dans mon précédent rapport moral, se sont investis parfois à la limite du raisonnable. Je n’oublierai pas non plus, notre nouvel agent de développement, Simon Guichet, (en remplacement de Julie Lionnet partie rejoindre son concubin) particulièrement investi dans sa mission, et qui a la chance au travers de cet emploi de pouvoir assouvir sa passion du vélo .

N’oublions pas non plus Bernard et Jean-Paul  « recrutés » grâce au service de l’association France Bénévolat, et  Franck et Mary qui sont venus nous rejoindre cette année, et nous ont aussi beaucoup apporté, ainsi qu’Emmanuelle , arrivée depuis peu par France Bénévolat, pour nous aider dans le secrétariat ( tâches qui finissaient par souffrir aussi du manque de temps qu’on pouvait lui consacrer). Je remercie aussi Michel Laroche, qui a pu nous offrir ses compétences en matière de vidéo, puisque grâce à lui ,nous avons pu réaliser nos premières prises de vue en caméra embarquée.

Nos deux trophées nationaux Educavelo et allez de l’avant avec les assureurs ( prix spécial de la prévention Sécurité Routière) sont venus récompenser nos efforts et affirmer nos compétences et le bien-fondé de notre entreprise.

Il faut dire que nous sommes maintenant connus et reconnus non seulement à l’échelon local, mais aussi au niveau national, grâce entre autres à la rencontre avec le secrétaire d’état aux transports, Dominique Bussereau et à la déléguée interministérielle à la sécurité routière, Cécile Petit, qui ont tous deux  de visu pu apprécier notre travail à Royan , lors de la semaine de la sécurité routière.

Cela ne peut que nous donner, assurément, du baume au cœur et confiance en l’avenir, car c’est bien là aussi la raison d’être de l’Association. : l’éducation et la formation pour assurer le développement de l’usage du vélo sur les années à venir. Car il faut regarder en avant et le préparer, cet Avenir, pour nos enfants !

A l’instar du développement durable, qui intègre bien évidemment le développement du vélo, il nous faudra de plus en plus compter sur l’interrogation du lendemain et de son environnement, qui ne sera que ce que nous en ferons, en ce sens , nous donnons l’exemple, en préférant l’utilisation de la bicyclette comme moyen de déplacement. Les décideurs et les « grands de ce monde » commencent tout juste à prendre en compte ces problèmes. Nous, Vélo-Ecole, de par notre action, essayons de répondre en partie à ces problèmes

Aussi notre « activité » a explosé, pour mémoire nous sommes passés de 6 classes (pour l’année scolaire 2006/2007) représentant 150 enfants, à plus de 500 enfants pour l’année scolaire 2007/2008 (écoliers et collégiens).

S’y sont rajoutés les cours pour adultes, dont nous sous-estimions initialement  les besoins à La Rochelle, alors qu’ils sont avérés, et diverses animations entre autres la balade de Noël, qui fut un vrai succès et dont les participants, nous ont immédiatement redemandé de réitérer cette manifestation, dés que possible .J’en profite aussi là, pour remercier la fille de Mary, Julie qui est l’auteur de la magnifique affiche .

La question pour nous dés lors, est de savoir si nous pouvons continuer à nous développer pour répondre à la demande ou si nous devons nous fixer des limites quant à nos capacités d’interventions. Certes La CDA , en 2007, nous a octroyé une subvention exceptionnelle, et la

Région Poitou-Charentes nous aide aussi financièrement mais cela est nettement insuffisant pour fera face à nos besoins de développement. Nul doute que cette question récurrente s’il en est, saura nous préoccuper pour les années à venir. Mais personne ne peut nier à présent le besoin évident de notre action tant chez les enfants que chez les adultes, et seuls les moyens qui seront mis à notre disposition sauront répondre à ce besoin ;

Pour finir ce rapport moral, je remercierai encore plusieurs personnes.

Ainsi, Mr Largouet Pascal, membre de la Vélo-Ecole, qui a participé à la randonnée mythique Paris-Brest-Paris mettant ainsi notre club à l’honneur plus que dignement.

Un grand merci aussi à la Ville de La Rochelle, qui nous fournit des locaux parfaitement adaptés et remis en état récemment et à la CDA qui nous a aidés financièrement.

Egalement merci à la Région Poitou-Charentes, qui nous finance une partie du coût du salarié, et aussi le Fond Social Européen qui avait au préalable financé l’emploi en 2006/2007 au travers de la CRES (Chambre Régionale Economique et Sociale).

Un petit mot aussi pour l’Education Nationale, avec laquelle nous travaillons en collaboration régulière et efficace.

Un grand merci à la mission Sécurité Routière de La Rochelle et toute son équipe. Ils furent parmi les premiers à nous soutenir et encore cette année,  la subvention octroyée fut à la mesure de ce que nous espérions. Elle nous a permis d’acquérir tout le matériel vidéo nécessaire à nos prises de vue,  et divers matériels.

La DDJS n’est pas en reste non plus, comme les autres organismes, elle a su reconnaître nos projets et prendre en compte nos besoins, au travers de nos demandes de subventions qui ont été satisfaites.

N’oublions pas non plus, la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes, avec laquelle nous allons signer une convention nous apportant une contribution financière à un projet d’économie locale et sociale, qui implique  la ville de La Rochelle, dans un quartier où il s’agit de mettre en place un circuit éducatif permanent.

Merci aussi à tous nos partenaires, les vélocistes Rochelais, plus particulièrement Ecovélo, l’usine d’assemblage de vélos, Planet’fun avec qui nous collaborons, et tous les autres partenaires que je ne pourrais  nommer tant ils sont nombreux.

Je finirai ces remerciements pour mes proches, en particulier mon épouse qui supporte mon implication majeure au sein de notre association qui va bien au delà de ce que certains peuvent imaginer.

Merci à tous ceux qui nous font confiance, j’essaierai encore une fois cette année, avec l’aide de toute mon équipe de faire fonctionner au mieux notre association, dans un seul et unique but : le développement du vélo, gage d’un développement durable.

Je vous remercie de votre attention et souhaite ardemment que ce projet qui nous tient tous à cœur devienne pérenne pour le plus grand bien et le bonheur de tous , un peu à l’image du Bhoutan….ce petit royaume himalayen qui a adopté le concept de BNB « Bonheur National Brut », nous qui avons tant de mal avec notre PNB .

 

 

Retour

 

RAPPORT D’ACTIVITÉS

2007

            

Comme dit précédemment dans le rapport moral, l’activité de notre association cette année  «a explosé ». Pour plus de lisibilité et de compréhension, celles purement scolaires, font l’objet d’un tableau annexé, pour ne pas trop alourdir celui-ci.

Nous ne parlerons pas des réunions internes nécessaires au « lancement de notre association » (pédagogique, planning, matériels, préparation des demandes de subventions et des présentations des projets à divers organismes et fondations) mais il est quand même intéressant de noter que celles-ci au cours du 1er semestre, se sont déroulées à un rythme effréné (jusqu’à 2 ou 3 par semaine…, en n’oubliant pas que la plupart des participants sont aussi les intervenants dans les écoles !).

Durant le mois de janvier, des premiers contacts ont été pris avec le responsable de la piste d’éducation routière de la CRS 19, afin d’essayer de réaliser nos interventions en concordance avec les leurs.. Début Janvier ,nous commencions aussi nos journées  « d’élaboration collective du projet de la Vélo-Ecole »aidé en cela par M Prieur de la DDJS.

Le mois de février a été marqué entre autres, par la visite de la chargée de mission FSE, venue vérifier la bonne concordance et le bon fonctionnement de notre conventionnement.

Celle-ci en a d’ailleurs  noté  la parfaite  concordance  avec la convention qui nous liait.

De par notre activité, nous sommes impliqués régulièrement avec la ville de La Rochelle, en ce qui concerne les réunions sur les aménagements cyclables en projets et réalisés, cette implication a commencé au mois de février, et depuis continue régulièrement au gré des réunions selon un calendrier variable.

C’est aussi à compter de ce mois, que nous avons officialisé notre collaboration avec l’automobile club de Charente-Maritime en devenant respectivement adhérents à chacune de nos associations.

Le mois de Mars, a été ponctué de tout autant de réunions en tout genre,  s’y est rajouté le début des travaux de rénovation de nos locaux. C’est à la fin de ce mois, aussi  que le président et Julie sont allés à l’A-G de la Fubicy à Lons le Saunier  accompagnés de membres de Vive le vélo, et de Jacques Baril pour l’association vélo pour tous, pour représenter la Vélo-Ecole,à cette occasion de nombreux contacts ont été réalisés. C’est aussi à compter de ce mois que le président a commencé à s’entraîner pour réaliser un périple en tandem avec un non voyant,  Michel Piart sous l’égide de l’association Rétina (pour la recherche médicale sur les maladies de la rétine) pédalant sous les couleurs des Randonneurs Rochelais dont il fait partie, mais aussi sous les couleurs de la Vélo-Ecole.

Réunions, contacts et surtout rencontre avec Maxime Bono qui nous assura son soutien en tant que président de la CDA, ont marqué le mois d’Avril.

C’est aussi la première mouture de notre DVD de présentation, et qui entraîna, le dépôt d’un grand projet auprès de la fondation Norauto, qui retint toute leur attention, pendant plusieurs semaine, mais qui finira  malheureusement sans suite (ce n’est d’ailleurs que partie remise).

Pendant ce mois également  a été réalisé notre premier circuit de quartier pour la commune de Nieul, ce qui devant l’intérêt marqué par les responsables, nous entraînera à proposer et à réaliser la même chose dans d’autres communes, dont La Rochelle et   nous amènera plus tard à signer une convention avec la caisse d’épargne dans le cadre d’une contribution financière à un projet d’économie locale et sociale.

Nous  avons d’ailleurs aussi présenté le projet à la préfecture dans le cadre des projets Label vie et avons obtenu quelques subsides.

Le mois de Mai, fera encore monter en puissance l’activité.

Nous rencontrons Pascal Largouet, qui au départ vient se renseigner sur notre activité ;travaillant à la DDE, il est vivement intéressé par la Vélo-Ecole et ce, d’autant plus qu’il doit préparer un projet sur le sécurité, dans le cadre d’une formation interne. On connaît  la suite, après une adhésion et une prise de licence, l’intéressé, s’inscrira à la « petite randonnée » Paris-Brest-Paris, pour réaliser la distance de 1200 kms en 69 heures sous les couleurs de la Vélo-Ecole !

Nous profiterons aussi de l’entraînement du président au périple « Rétina » pour réaliser nos premières prises de vue en tandem, mais pas encore avec du matériel spécifique.

Ce sera aussi les reconnaissances pour notre participation à la randonnée « la belle échappée »

organisée par le Comité Régional de Tourisme et qui se déroulera à Port des Barques au mois de Septembre, ce sera aussi nos premiers contacts avec France bénévolat.

Nos relations régulières avec notre partenaire Planet Fun, nous amèneront à visiter entièrement l’usine, et à échanger longuement sur le sujet, qui débouchera sur l’idée de nous impliquer dans les réunions de conception des prochains modèles de vélos pour enfants.

Nous recevrons aussi pendant deux jours, un élu de la ville de Calais, fortement intéressé par notre action, parce que voulant mettre en place la même chose dans sa ville, de nombreux émules suivront comme Moulins, Lyon, Buc, Paris et d’autres villes dont certains feront aussi le déplacement comme l’association de Bordeaux qui créera une Vélo-Ecole comme la nôtre quelques mois plus tard. C’est aussi à partir de cette date que nous déciderons de mettre en place notre action dans les centres sociaux, ce qui nous permettra d’intervenir au mois de Juillet dans le centre social de Dompierre.

Le mois de Juin verra le départ du président pour le périple Rétina, avec l’aide d’un second pilote pour le relayer à Limoges en le personne de Michel Caraty des Randonneurs Rochelais.

Nous avons ensuite participé à l’inauguration de l’axe Nord, itinéraire cyclable reliant La Rochelle à Esnandes avec une centaine de cyclistes,à l’occasion de la fête nationale du vélo. Une rencontre ponctuera aussi ce mois,  celle de Nathalie Debonne, une  cycliste faisant un tour de France pour sensibiliser les gens atteints par le syndrome cérébelleux et avec elle, nous partagerons un bout de route autour de la Rochelle, tout en lui faisant découvrir notre association. A la mi-Juin c’est Mary Richoz qui viendra à la Vélo-Ecole effectuer un stage de fin de formation, dans le tourisme, avec un projet de développement de cet axe dans le vélo. Parce qu’ayant au départ très peu de connaissance dans le milieu ,Mary  dut apprendre  très vite , mais grâce à sa volonté et à sa curiosité d’esprit, elle deviendra par la suite  non seulement adhérente à la Vélo-Ecole, mais nous aidera aussi  dans la vie de l’association.

Nous participons aussi comme l’année précédente à la fête de fin d’année de l’école Beauregard, cela qui nous a permis de rencontrer les parents des élèves, avec lesquels nous avions travaillé cette année. Une petite incursion aussi hors CDA, pour aller encadrer une école de St Agnant dans une sortie à Rochefort avec l’aide de l’association de jacques Baril «Vélo pour tous», agrémentera nos sorties habituelles de fin d’année, dans les autres écoles.

Tout en participant, aux réunions habituelles, le président s’engagea aussi à soutenir pendant la durée de son stage, Mary Richoz, afin de l’initier et de lui faire connaître les multiples atouts de la Bicyclette et surtout le potentiel du vélo, pour le développement au tourisme.

Le mois de juillet verra commencer à la Vélo-Ecole, les premiers cours pour adultes, avec Kathy Fournier, Amira El Hamidi, et  un bel article dans le Sud-Ouest tant le sujet intriguait …il est vrai que tout le monde, moi y compris, sous estimait ce besoin à la Rochelle, d’autres suivirent  par la suite, Brigitte Carez, Sylvie Kaup, Yves lauer, Khadija Bonis.

Notre intervention au centre social de Dompierre fut couronnée de succès, avec là aussi un  petit article dans le quotidien local.

 

C’est à la fin du mois de juillet que la Vélo-Ecole apprit qu’elle avait été retenue meilleur projet national  au titre des appels à projets Educavélo, par l’agence de l’éducation par le sport et qu’à ce titre, nous nous verrions remettre le trophée sur l’étape du tour de France à Cognac le 28 juillet des mains de Christian Prudhomme, souvenir inoubliable, s’il en est, puisque pour l’occasion, Loulou, Pierrot, Maurice, Antoine, moi-même et trois enfants firent le déplacement, puisque nous fument invités pour l’occasion sur le village avec les V-I-P !

Le mois d’Août fut marqué par notre participation à la semaine fédérale de la FFCT à Périgueux et par quelques préparations à diverses réunions pour préparer entres autres, la journée sans voiture, l’expo de l’association au point info environnement de la Rochelle, et la foire exposition, où nous fûmes présents sur un stand commun avec le collectif d’associations environnementales de la rochelle.

Fait notable, au titre de notre implication sur les aménagements cyclables, la Vélo-Ecole a participé à une réunion de concertation sur les aménagements cyclables de la Rochelle, mais originalité de cette réunion elle se fit non seulement sur les lieux même des aménagements, mais tous les élus et les techniciens étaient à vélo !

Le début du mois de septembre fut marqué cependant par une mauvaise nouvelle pour l’association  puisque Julie décidait de nous quitter pour rejoindre son concubin. Il nous fallut donc au plus vite recruter, et la chance nous sourit puisque Simon croisa le chemin de la Vélo-Ecole, il fallut l’informer  et le former  en un temps record, heureusement pour nous la passion sublimant ses compétences, en une semaine, il devint pratiquement opérationnel, permettant à Julie de nous quitter. J’en profite ici pour remercier Julie du travail accompli pendant les dix mois passés avec nous  et saluer les capacités d’adaptation de Simon, qui je le reconnais a un peu souffert au début, tant l’activité est intense, merci encore à lui.

Septembre fut aussi marqué par la reprise de nos activités dans les écoles ,avec bien entendu, une activité en commande sans cesse grandissante.

Un petit mot aussi pour le Fonds Social Européen, qui cessait son conventionnement avec l’association ,la région Poitou-Charentes prenant le relais pour assurer en partie le financement de l’emploi tenu par Simon, dans le cadre des contrats « tremplin pour l’emploi ».

Notre participation à la foire exposition en compagnie du collectif environnemental dont  fait partie l’association , et également l’exposition au point info environnement nous permirent d’avoir de nombreux contacts et surtout aussi de nous faire connaître.

Avec Jacques Fouquart, nous sommes allés rencontrer à Niort le président de la prévention MAIF, pour présenter notre association et demander la possibilité d’un éventuel partenariat, malheureusement cette visite n’aboutit à rien de concret.

Nous avons aussi participé au forum des associations à Perigny, ce fut un franc succès,  pas moins d’une cinquantaine d’enfants repartirent avec chacun, un petit brevet du cycliste ;

Remercions au passage le club des Randonneurs Rochelais qui nous donna « un coup de main »   pour gérer tous ces enfants, pendant que l’association Vive le Vélo gravait à tout va, les vélos des nombreux participants à ce forum.

La semaine suivante fut marquée par notre participation à la randonnée « Belle Echappée » à Port des Barques, où accompagnés de l’association Vive le vélo, nous étions chargés d’encadrer une petite centaine de cyclistes divisés en plusieurs groupes, un beau succès là aussi malgré les conditions climatiques, qui n’étaient pas des meilleures.

Pendant que nous commencions nos premiers cours avec Brigitte Carez, nous accueillions toute une journée  aussi La Vélo-Ecole naissante de Bordeaux, en création, venue avec deux membres de l’association Vélo Cité dont la salarié de la Vélo-Ecole,afin de constater de visu le fonctionnement de notre enseignement .

Le mois d’Octobre a commencé par notre participation à la journée sans voiture, qui fut très remarquée s’il en est, avec un reportage à radio France bleue, et un bel article le lendemain dans Sud-Ouest. S’en est suivi, une participation à divers forums (sécurité routière, école supérieure de commerce), pendant que le président et Jacques Fouquart, accompagnés d’Alain Bucherie, Patrick Valat et du nouveau responsable des aménagements cyclables sur la CDA,

Eric Fontenit participaient pendant trois jours au congrès des villes cyclables à Lyon.

Dans la même semaine, nous étions également à la fin des travaux de la semaine de la sécurité routière à Royan, où nous pûmes rencontrer le secrétaire d’état aux transports, Dominique Bussereau, ainsi que la délégué interministérielle à la sécurité routière, Cécile Petit, et Didier Quentin, et leur présenter notre action qui attira particulièrement leur attention, ce qui certainement entraînera des contacts fiables et sérieux  pour l’avenir.

C’est également à cette même période que nous apprenions que notre projet présenté à la Caisse d’Epargne dans la cadre des projets d’économie locale et sociale était accepté, et nous rencontrions pour cela la présidente de la Société Locale d’Epargne Mme Chatenaye-Bouye, qui découvrit avec plaisir notre association.

Novembre ne fut pas en reste non plus ,puisque Philippe et Simon partirent deux fois à Nantes pour participer à une formation sur les vélobus , d’une part, et aussi à une formation nationale sur les Vélo-Ecole d’autre part .

Nous avons aussi participé à une exposition sur le partage de la route à l’occasion du rallye d’automne en compagnie de l’automobile club de Charente-Maritime ;

C’est aussi à la fin de ce mois que le Président apprit par téléphone  que nous venions de remporter le  prix spécial prévention sécurité routière, organisé par la fédération française des sociétés d’assurance dans le cadre d’un appel à projet « trophée  allez de l’avant avec les assureurs », et que pour l’occasion une équipe de cinéastes de Paris viendrait filmer nos interventions dans les écoles .

Décembre fut particulièrement intense,  marqué bien évidemment par la remise de ce trophée à Paris au Palais des Congrès le mardi 11 Décembre,, (récompense qui était accompagnée d’un chèque de 6000 Euros ).La veille de ce jour  ,Mary , Simon , Bernard et Philippe étaient à Poitiers avec  la CRES pour représenter la  Vélo-Ecole dans le cadre des projets financés par le fonds social européen auprès de tous les autres organismes régionaux et autres organismes financeurs de tels projets (fondations , banques etc …) .

Avec Maurice, Antoine , Simon et le Président  , le Week-End du 08 et 09 décembre, nous avons participé à l’assemblée générale de la FFCT,  bien entendu là aussi, nous étions à l’honneur  .

Cette fin d’année aussi , marquera la fin des travaux de rénovation de nos locaux,(fenêtre ,sol, peinture et porte d’entrée)tout cela a été refait, permettant notamment la sécurisation et l’assurance de ceux-ci contre le vol .

Je finirai le mois de Décembre et ce rapport d’activités par la superbe « balade de Noel »que nous avons organisée, en collaboration avec la ville de La Rochelle grâce à l’implication et à la volonté des membres de la Vélo-Ecole, ce fut un beau succès malgré le froid, et la période de vacances .

  

 

Retour

 

Perspectives 2008/2009

  

          Notre activité s’étant considérablement développée cette année, il nous faudra pour l’année à venir, en premier lieu, trouver non seulement les moyens matériels mais aussi les moyens financiers, afin d’assurer la pérennisation de l’association sur les années qui suivront. Le recrutement de nouveaux salariés s’impose. Nous comptons pour cela impliquer la CDA de La Rochelle et les autres collectivités territoriales, à l’instar de la région Poitou-Charentes, qui nous soutient déjà avec un contrat « tremplin pour l’emploi ». Afin d’accroître  nos ressources, nous devrons présenter comme fait cette année, de multiples projets aux autres collectivités, fondations et autres mécènes. Bien entendu, il faudra en premier lieu réaliser  les projets commencés, notamment le circuit éducatif permanent à Beauregard, et démarrer nos premières prises de vues pour l’élaboration du film éducatif en caméra embarquée.

               Nos interventions envers les adultes devront aussi se développer, il y a là un véritable besoin non satisfait , de nombreuses pistes sont à explorer dans ce domaine, notamment, chez certaines catégories de population ayant reçu préalablement une culture différente.

               En ce qui concerne le matériel, notre souci principal restera l’acquisition d’un véhicule, car il n’est plus raisonnable de continuer d’utiliser encore celui  du Président, au vu des fréquences  d’utilisation de celui-ci et surtout du point de vue des assurances.

               Dans les mêmes perspectives de développement, il va nous falloir former les nouveaux intervenants de notre équipe, nous envisageons pour cela de leur faire suivre la formation du premier degré d’encadrement de la FFCT, pour qu’ils puissent devenir initiateurs. Dans cette même idée, les autres Vélo-Ecole nouvellement créées, sont également demandeuses de formation pour leurs intervenants, il est donc aussi envisagé d’organiser à La Rochelle, une formation d’intervenants pour les autres structures du territoire. Notre livret pédagogique en passe d’être finalisé, il nous faudra continuer également à l’améliorer, pour qu’il puisse devenir un outil à l’usage de tous les intervenants des Vélo-Ecole et du système éducatif.

               Si nous avons le soutien des municipalités, nous envisageons de réitérer notre expérience de développement de véloBus, peut-être dans un quartier différent de celui où nous l’avions proposé, et qui n’avait pas abouti, faute de l’implication indispensable des parents d’élèves.

              Tout comme il nous faut partager la voirie, nous sommes persuadés, qu’il nous faut plus encore partager notre expérience et notre savoir, il nous faudra pour cela  aussi développer l’information et la communication en direction des Auto-Ecole, qui accusent un lourd déficit dans ce domaine. Il nous faudrait donc envisager une campagne d’information pour cette catégorie d’usagers de la route et de la rue.

               Notre local est maintenant entièrement remis en état, il nous faut donc maintenant au plus vite organiser  son inauguration, ce qui valorisera et mettra en avant encore un peu plus notre notoriété.

               Notre activité étant étroitement liée (et  tout le monde le comprendra), avec la nature et la qualité des aménagements cyclables, il est indispensable qu’une étroite collaboration se développe encore plus qu’elle ne l’est actuellement, avec les services de la voirie de la ville de la Rochelle et ceux des transports et déplacements de la CDA. A ce titre, nous envisageons de continuer les animations commencées en 2007, à l’instar de la balade de Noël, pour mettre non seulement en avant les aménagements cyclables existants, mais aussi de proposer leurs améliorations éventuelles et aussi en soumettre de nouveaux.             

 

Retour